top of page
homme et femme en situation thérapeutique d'hypnose clinique

L'EMDR : Une variante de l'hypnose?

L’EMDR et l’hypnose thérapeutique sont deux méthodes différentes, induisant des processus différents :

 

Un état de conscience différent

 

En effet, alors que l’EMDR (ou « désensibilisation et reprogrammation par les mouvements oculaires ») se pratique en étant conscient, la plupart des techniques d’hypnose induisent un rêve éveillé ou un état de conscience altéré.

L'hypnose est guidée par la voix alors que l’EMDR emploie une technique de stimulations bilatérales alternées (visuelles, tactiles ou sonores) et laisse libre cours aux pensées du patient. En cela l'EMDR emprunte à la psychanalyse le principe de la libre association. 

 

Une suggestibilité différente

 

L’hypnose opère par induction pour accompagner le travail thérapeutique et nécessite une sensibilité hypnotique de la part du patient. Plus la sensibilité est importante, plus l'hypnose s'avère un outil efficace.

L’EMDR laisse le processus associatif du patient se dérouler et ne requiert aucune prédisposition particulière pour être efficace. 

Les propositions faites par le thérapeute en modalité hypnotique dans une séance d’EMDR se constituent comme des propositions. Elles ne sont utilisées que si elles sont vraies. En effet, pendant une séance d’EMDR, on reste complètement en état d’éveil et notre sensibilité à la suggestion est encore moindre qu’à l’ordinaire.

 

 

“Pendant une hypnose, l'EEG montre un accroissement des ondes alpha, bêta et thêta, ce qu'on a rapporté à un accroissement de la suggestibilité. [...] les enregistrements EEG, au cours d'une séance de thérapie EMDR, ne montrent pas ces caractéristiques d'ondes cérébrales. Les ondes cérébrales des clients, en EMDR, se trouvent à l'intérieur des paramètres normaux de l'état de veille. En EMDR, la personne reste complètement consciente, et elle est même effectivement moins suggestible qu'en temps ordinaire aux informations qui ne sont pas exactes. (F. SHAPIRO)

 

D’une certaine façon, l’hypnose thérapeutique s’adresse au subconscient et ses programmes, là où l’EMDR s’adresse au corps. Les modifications subconscientes et programmatiques obtenues dans l’après-coup des séances en EMDR sont alors une conséquence des réaménagements neurologiques dans le corps.

 

Les deux méthodologies que sont l’hypnose et l’EMDR peuvent être utilisées en parallèle sans aucune contre-indication.

S'auto-traiter est une possibilité méthodologique commune à l'EMDR et l'hypnose thérapeutique.

Pour savoir si l'auto-traitement EMDR est adapté, faites le test :

bottom of page